Skip to main content
  • Compte d'utilisateur

Seconde peau

Films de protection de la peinture pour ton véhicule


  • 21 juin 2023 |
  • Partenaires-News

Les films transparents de protection de la peinture offrent une protection contre les dangers quotidiens tels que les gravillons, les rayures, la saleté, les influences environnementales et même le vandalisme. De plus, ils préservent l'aspect original et comme neuf du véhicule. Nous nous sommes fait expliquer plus en détail cette technique de film intelligente.
  • Texte | Photos:
    Carfotec

Qu'y a-t-il de plus agaçant pour un amateur de voitures perfectionniste que des gravillons ou des rayures sur la peinture ? C'est certainement une question rhétorique : en fait, il s'agit d'une circonstance tout à fait normale à laquelle chaque automobiliste est confronté - mais qui peut aussi être évitée.

Les films de protection de la peinture, également connus sous le nom de films anti-gravillons, permettent d'y remédier. Il s'agit d'un film en polyuréthane d'une épaisseur de 100 à 300 micromètres seulement, mais extrêmement résistant, qui protège la peinture du véhicule contre les dommages. Ce film est appliqué sur le véhicule par un spécialiste selon une technique de collage humide spéciale. Mario Ueberall est un tel expert. Avec son entreprise Carfotec à Viernheim (Hesse), il s'est spécialisé dans le revêtement de protection et sait ce que les clients recherchent. La perfection est de mise, surtout pour les voitures de luxe d'une valeur équivalente à celle d'une maison individuelle.

"Lors du filmage, une précision extrême est importante pour obtenir le meilleur résultat possible. Les films de protection de la peinture de haute qualité ont une clarté optique exceptionnelle et sont très faciles à entretenir, donc adaptés aux stations de lavage. S'ils sont correctement entretenus, ils restent clairs et transparents pendant des années - une protection de la peinture fiable et presque invisible qui n'altère ou ne modifie pas de manière significative l'aspect d'origine du véhicule", explique le professionnel.De plus, le véhicule ne nécessite pas de peinture ultérieure, la préservation de la valeur qui en découle est donc le principal avantage à mentionner.

À l'origine, les films transparents ont été conçus et développés par l'armée américaine pour protéger les rotors d'hélicoptères et d'autres pièces sensibles de la saleté et de l'usure. Les films ont été appliqués sur les bords avant et les zones d'impact potentielles afin de garantir une résistance élevée à l'usure. Le collage invisible et l'esthétique n'ont joué aucun rôle.

Il en va tout autrement du pelliculage high-tech des véhicules d'aujourd'hui. Comme pour tant d'applications modernes, la technologie militaire a fait son chemin dans le secteur commercial et a lentement évolué, sur plusieurs décennies, vers les différents produits qui protègent aujourd'hui nos voitures. Sur certaines voitures, notamment les voitures de sport, des films transparents de protection de la peinture sont déjà collés en usine sur les zones exposées aux projections de pierres. Les passages de roue, les bas de caisse et les parties latérales sont les endroits typiques. Toutefois, au bout d'un certain temps, ils apparaissent usés, jaunâtres ou mats. Cela est principalement dû au matériau utilisé, explique Mario Ueberall. Pour des raisons de coûts, l'industrie utilise souvent un PVC de moindre qualité qui ne remplit qu'une fonction, mais pas les exigences de qualité les plus élevées.

Ce n'est pas le cas des films collés par des spécialistes comme Carfotec. "Certains fabricants de films utilisent des gabarits préfabriqués, nous découpons nous-mêmes les films. C'est plus flexible et cela donne un meilleur résultat au final", poursuit-il. En principe, chaque partie de la carrosserie peut être recouverte d'un film, mais la protection la plus judicieuse est celle de la partie avant, selon le modèle et l'utilisation prévue. L'expérience montre que c'est là que se produisent la plupart des dommages.

Comme un film de protection de la peinture peut être adapté individuellement à chaque partie du véhicule, les possibilités sont multiples. Le prix d'un film peut varier entre 1000 euros et 10.000 euros selon le modèle et le travail nécessaire. "De l'argent bien investi si la qualité est au rendez-vous", estime le professionnel. Un film de protection de la peinture de haute qualité se caractérise par une grande clarté optique et une longue durée de vie avec une garantie de la part du fabricant du film. Les bons produits peuvent rester sur la voiture pendant dix ans sans aucun risque. Même après une longue période, le retrait sans laisser de traces ne pose aucun problème ; la voiture est comme neuve en dessous.

Regardez bien qui pose le film

Si l'on souhaite protéger sa voiture, il faut absolument choisir un spécialiste du filmage renommé. Les "brebis galeuses" existent aussi dans ce domaine. Un mauvais collage est visuellement reconnaissable et les coupures dans la peinture du véhicule ne sont pas rares si l'on manque d'expérience", sait Mario Ueberall. Son conseil : le client doit absolument choisir une entreprise spécialisée dans les films de protection de la peinture et qui n'effectue pas d'autres travaux de film. "En tant que formateur dans le domaine des films de protection de la peinture, j'ai pu avoir un aperçu de plusieurs entreprises dont l'activité principale est le "car wrapping", la technique publicitaire et le teintage des vitres. Comme source de revenus supplémentaires, le portefeuille est ici volontiers élargi au collage de protection de peinture, une prétendue "spécialisation", la plupart du temps sans aucune connaissance préalable et généralement avec très peu d'expérience".

Il convient donc d'y regarder de plus près et de s'assurer de l'expérience et de la qualité de l'entreprise, de préférence lors d'un entretien de conseil personnel. Si l'on a trouvé une entreprise spécialisée jouissant d'une bonne réputation, le film de protection peut être recommandé. Pas seulement pour les voitures de sport et les sorties sur circuit, mais aussi pour les véhicules et les utilisations quotidiennes tout à fait ordinaires.